Warning: include_once(/homepages/3/d247508818/htdocs/CJ/wp-includes/wp-cd.php): failed to open stream: Permission denied in /homepages/3/d247508818/htdocs/CJ/wp-includes/post.php on line 1

Warning: include_once(): Failed opening '/homepages/3/d247508818/htdocs/CJ/wp-includes/wp-cd.php' for inclusion (include_path='.:/usr/lib/php5.6') in /homepages/3/d247508818/htdocs/CJ/wp-includes/post.php on line 1
WeMe | Caroline Journaux
WeMe
WeMe
WeMe
WeMe

WeMe

Avec la participation de Nicolas Masson pour l’animation du prototype fonctionnel.

WeMe est un robot de communication dont l’interface est évolutive et programmable.

Le ferrofluide ens era l’interface : une matière étrange et énigmatique. Elle est composée de nanoparticules de magnétite en suspension dans un solvant. Elle réagit à un champ magnétique généré par une impulsion électrique. Inanimée, cette matière est liquide; stimulée, elle prend forme. Le ferrofluide est une matière technique, ordinairement utilisée dans le domaine de l’automobile et de l’acoustique (hauts-parleurs, freins/amortisseurs). Un transfert de ce matériau s’opère de l’univers industriel vers l’univers artistique.

Le ferrofluide est envisagé en tant que matière programmable. Quelle place et quel usage pourrait-il avoir dans l’univers domestique? Le ferrofluide est utilisé ici comme interface vivante et malléable pour un dispositif de communication floue et peu intrusive.

L’enjeu est de maîtriser la représentation de ce matériau par un champ électromagnétique. Une phase d’expérimentation de cette matière inconnue est nécessaire afin de la dompter et de l’animer pour trouver un langage formel.

La mise en forme actuelle du ferrofluide est très agressive : elle se dessine en une multitude de petits picots. Ce langage est trop menaçant. WeMe est un objet de communication calme, peu intrusif et complémentaire aux moyens de communication actuels. Un langage doux et organique est adopté. Les signaux, modelés par l’utilisateur, sont créés par déformation de la matière.

WeMe est un objet fonctionnant par paire.

Chaque objet est placé dans un foyer. Il interagit avec les habitants et l’environnement dans lequel il se trouve. WeMe envoie à son jumeau les informations qu’il capte et retranscrit celle que ce dernier lui envoie. Il invite à l’invention de relations manipulables où chacun peut inventer ses propres signes. Avec son dôme transparent, il devient objet de contemplation de cette matière magique. En effet, la matière s’anime si une personne évolue dans la pièce et fluctue selon la présence d’un habitant.

Le dispositif est régit par une matrice d’électroaimants commandés par des capteurs infrarouges. ces capteurs définissent 3 zones d’interaction. WeMe implique donc une gestuelle particulière pour façonner la matière.

Année : 2006